8.6.15

Haïku

La pleine lune vient
balayer la
seule ombre au tableau

4 commentaires:

  1. J'aime bien votre travail.

    Epousez moi Monsieur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous l'avez deviné, comme tout le monde, je suis sensible aux compliments ! Rendez-vous demain sous l'aulne face à la mairie.

      Supprimer