15.5.22

Roman pour une Thèse

 Vaghelis, donc, me dit hier — dans ce magnifique accent où on expire les H, car comme s'acharner à le répéter Pierre : dans nos contrées, il est formellement interdit d'aspirer le H — tu vas jusque Marlas. Tu passes la petite place arborée, au bout du village et là, tu laisses la voiture. Tu avances jusqu'à l'antenne radio et ensuite, tu prends le sentier, à droite. Il te faudra environ 25 minutes pour atteindre le monastère du Prophète Ilias (ce prénom... <3).

Une fois arrivé, tu ouvres la porte, tu allumes le réchaud, et tu profites du café  avec la vue.

Et n'oublie pas un bâton, pour les serpents ! Bon, des serpents, ici, y en n'a pas puisque j'en n'ai jamais vus.

Alors, donc, qu'est-ce que je fais, avec ma gueule de Métèque ? Je vais brûler un cierge.

Putain (pardon mon dieu), c'est déjà assez chiant, une Thèse. 

Sauf que, j'ai pas de bâton, moi. Alors je chante. Et Laura pourra confirmer qu'il y a de quoi faire fuir. Et pas que les serpents. Blues.

"Mon père est mort, je n'ai plus peur des serpents.

Mon père est mort, je n'ai plus peur des serpents.

 Mon père est mort, je n'ai plus peur des serpents.

 Mon père est mort, je n'ai plus peur des serpents.

 Mon père est mort, je n'ai plus peur des serpents.

 Mon père est mort, je n'ai plus peur des serpents.

 Mon père est mort, je n'ai plus peur des serpents."α

Oh tiens, un lézard sans pattes !

 

 

 PS : non rien, même pas 2%...

α : 7 fois, c'est  la méthode Coué. 10, ça devient trop religieux. 17, A Love Supreme. Après, c'est le Soleil.

Chorus ν•25

 


12.5.22

Chorus #23

 Passé dire au revoir
— et non d'adieux — j'insiste
sur ce point
à Chloé et Lydia
Pas de vinagrete ce matin, seulement
quelques mots. Un café. 

Sur le plateau — vers Vitali
le bourdonnement des abeilles 
qui s'affairaient en cette première journée estivale 
dépassant même le murmure du Meltèmi.

Dans un lacet, plus haut, une vieille Suzuki rouge
dont ne sait depuis combien de temps elle roule
depuis combien de temps elle n'a pas roulé. 

À la descente des milliers de notes ponceau
dans une prairie dressée de rose, de jaune, et de blanc
comme autant de signes de ponctuation .

Le monastère. L'asphalte encore. Et enfin la plage.

Post-Scriptum : ai coupé le moteur pour laisser
passer un vieux grec qui remontait ses deux vaches
à bout de corde.
Il m'a demandé de me tenir à l'écart 
le temps qu'ils me doublent, peu habituées
à une telle foule.
 Même à cet instant, j'ai pensé à A.
Comme à chaque heure, parce que la seule chose qui aurait pu embellir encore ce voyage, aurait été d'avoir son sourire à portée de regard, plutôt que d'un souvenir vieux déjà de six semaines.