24.10.13

Fin

Oui
finissez
mes poèmes
à la machine
ou
à la hache

tenez
j'en vois
un
qui bouge
encore

achevez
le
qu'on n'en
parle
plus !

2 commentaires:

  1. Radical! Mais comme on dit: la fin justifie les moyens.
    Bonne fin de soirée!

    RépondreSupprimer