29.3.11

Nègre

Il vomissait des usines entières
C'était d'un putride
A l'en vider les poches autant
Que la tête
Glacée dans ces épouvantables
Couloirs nimbés d'urines.
Il vendit jusqu'à sa verve
A un négrier opportuniste
Afin de graisser quelques pattes
A peine assez pour des vivres,
Survivre,
Dans le présent
La séance est levée.

2 commentaires:

  1. Ne pas oublier les nègres littéraires!
    Bonne fin de soirée chal-heureuse!

    RépondreSupprimer